Goldeneye | Retrogaming by Pixel-maniac.com

Test

FPS

1997

Nintendo 64

Goldeneye
Genre FPS
Support Nintendo 64
Année 1997

Goldeneye
gal_3.png
img_1.png
gal_12.png
gal_6.png
gal_7.png
gal_2.png
gal_8.png
gal_10.png
poster.jpg
gal_11.png
gal_9.png
gal_4.png
gal_14.png
gal_13.png
img_3.png
gal_1.png
gal_5.png
img_2.png
Partager sur Meta Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa
Test

Goldeneye

Goldeneyyyyyyyeeeeeeeeee, tous ceux qui ont eu les tympans crevés par Tina Turner en train d'hurler savent qu'il est temps de replonger dans l'un des titres les plus mythiques du jeu vidéo, un monument pondu par le Rare de la grande époque pour la Nintendo64

par Remo © 10 February 2023

Goldeneye 007 - le Bond de la Nintendo 64 | Nintendo 64 | 11/02/2023 | 63 vues


En 1997, Rare s’affaire sur la nouvelle console de Nintendo, la N64. Non content d’avoir donné une énorme baffe à toute l’industrie avec la série des Donkey Kong Country sur la génération précédente, il est en passe de faire franchir un nouveau cap de qualité au jeu vidéo avec le mythique Goldeneye 007, adaptation du film éponyme de la franchise James Bond.

Nouveau film, nouvel acteur, Pierce Brosnan prend la relève d’un Timothy Dalton réticent et s’approprie le costume de l’espion britannique le plus célèbre au monde. Cela tombe bien puisque vous incarnez précisément cet espion dans un FPS tout en 3D composé de 20 niveaux dont 2 bonus déblocables au cours du jeu.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que Rare a mis les petits plats dans les grands. Le jeu reprend fidèlement les aventures du film avec un héros à la poursuite de Janus qui n’est autre que votre ex (collègue voyons) Alec qui a donc trahi sa patrie (oui j’ai spoilé le film mais il est sorti il y a presque 30 ans donc bougez-vous si vous ne l’avez toujours pas vu…).

Goldeneye
Le briefing de mission : un passage obligé
Le briefing de mission : un passage obligé
GoldenEye - Le film (1995)

Après une très longue absence de 6 ans, l'agent 007 revient avec la ferme intention de dépoussiérer le genre.

Repoussé par des litiges juridiques entre les maisons de production, le film sort après la chute de l'URSS et utilise le contexte post guerre froide comme trame de fond.

Pierce Brosnan, longtemps pressenti, remplace un Timothy Dalton démissionnaire qui avait pourtant lui même assez bien interprété le rôle dans Permis de tuer (1989) et Tuer n'est pas jouer (1987). Sean Bean endosse le rôle du méchant traitre et l'actrice Judi Dench devient la première femme à interpréter M.

Salué par les critiques, pour ses effets spéciaux et sa bande son, le film est un succès au box office. On retiendra la performance de Famke Janssen dans le rôle de la méchante James Bond Girl complètement tarée mais aussi le thème musical du générique interprété par Tina Turner!


Oddjob, Requin, le baron Samedi, le pistolet d'or : du bonheur pour tout fan de James Bond!


Goldeneye
Qui dit James Bond, dit James Bond Girl
Qui dit James Bond, dit James Bond Girl

La première sensation que l’on a en jouant à Goldeneye c’est un sentiment de liberté qui ne va faire que s’accentuer tout au long du jeu. L’IA des ennemis, la composante infiltration, les armes, les gadgets, tout y est pour se sentir dans la peau du vrai agent secret.

Loin de se contenter d’être un shooter où il faut flinguer tout ce qui bouge, chaque mission a ses objectifs propres qu’il faut remplir pour accéder au suivant et avancer dans l’histoire : récupérer tel objet, prendre en photo une carte, minimiser les pertes de civils, détruire des serveurs, neutraliser les alarmes et les caméras, etc…

Pour chaque mission, il existe 3 niveaux de difficulté qui, au-delà de renforcer la vigilance et l’agressivité des ennemis, rajoutent également des objectifs et, autant vous dire que compléter le jeu en mode Agent 00 vous demandera du temps et de la patience. Mais je jeu en vaut la chandelle car vous pourrez débloquer 2 niveaux bonus pour les fans : un niveau tout droit sorti de Moonraker, et un niveau égyptien de l’espion qui m’aimait. De plus, le jeu rajoute des méchants emblématiques dans ces niveaux, que sont Oddjob, Requin, et le baron Samedi ainsi que des armes mythiques telles que le pistolet d’or de Scaramanga qui permet de tuer n’importe quel ennemi avec une seule balle : le rêve!

Tiner Turner chante GoldenEye

Thème musical du film éponyme, GoldenEye est interprété par une fringante Tina Turner au top de sa forme, enfin c'était déjà une daronne à l'époque...
Ce que l'on sait moins c'est que Bono et The Edge (du groupe U2) sont les auteurs du tube.
Et n'oublions pas que la plupart des chansons de la bande son sont écrites et composées par Eric Serra, le célèbre compositeur de musique de film, connu entre autre pour ses nombreuses collaborations avec Luc Besson.
Enfin, c'était le bon vieux temps non?


Avec le multi, préparez vous à vous fâcher avec vos meilleurs amis : la mauvaise foi est de sortie!


Goldeneye
L'univers de Bond est clairement respecté
L'univers de Bond est clairement respecté

Les niveaux sont variés (une base russe de lancement de missile, une frégate à Monte Carlo, le train de Janus, la forêt cubaine, …) et reprennent la chronologie du film, vous commencez donc tout naturellement en haut d’un gigantesque barrage duquel il vous faudra sauter à l’élastique : frisson et vertige assurés !

Vous commencez l'aventure à Arkhangelsk avec les missions Dam (le fameux barrage), Facility (le complexe russe) et Runway (évasion en avion du haut de la montagne). Puis vous partez à Severnaya pour la mission Surface (trip dans la neige) et le Bunker (l'infiltration est votre seul espoir). Vous enchaînez au Kirghizstan avec la mission Silo absente du film mais une mission tellement bien pensée tout en verticalité. Vient ensuite Monte Carlo avec la libération des otages sur la frégate et un retour à Sevrnaya où la sécurité a été plus que renforcée (caméras qui vous repèrent de loin, alarme qu'il faut neutraliser à tout prix). Rendez vous ensuite à Saint Petersbourg pour confronter Janus, s'échapper des archives et rejoindre le train de votre ennemi pour terminer à Cuba et faire tout péter comme dans tout bon James Bond.

Je suis obligé d’évoquer ici le multijoueur qui est tout simplement dantesque et tellement bien pensé avec des niveaux labyrinthiques et des tonnes d’armes à utiliser. Que d’heures passées à miner toute une salle et aller se planquer pour déclencher le timer dès que votre adversaire en franchit le seuil : jouissif!

Les armes justement sont nombreuses : Walter PPK, silencieux pour se la jouer furtif, AK47, mitraillettes, lances roquettes, tank (jouable bien sûr), shotgun, il y en a pour tous les goûts et il y a vraiment de quoi faire.


En résumé
Goldeneye

Vous l’aurez compris, Goldeneye est une référence du genre, le jeu qui a tout changé et qui aujourd’hui encore reste une merveille de jouabilité, un chef d’œuvre qui a forgé la légende de Rare.

Ne passez pas à côté de l’opportunité d’y jouer ou rejouer sur le switch online ou sur le Xbox GamePass. C’est une vraie pépite que ce Goldeneye, et l’un des tous meilleurs jeux voire le meilleur de la machine. C’est en tout cas un jeu qui est resté dans toutes les mémoires et qui a le statut mérité de jeu culte.

Vidéos

Goldeneye 007 - le Bond de la Nintendo 64 | Nintendo 64 | 11/02/2023 | 63 vues

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
Remo
Auteur - Remo -

Remo, grand ordonnateur du CPC6128, caution SNES et N64 de Pixel-Maniac

Publication : 10 February 2023 | Catégorie Test | Version Nintendo 64

Dernière modif le 2023-02-11 22:57:04 (Dernière modif il y a plus d'un mois par nono)
Vu 869 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 11 (-1)
- 30 derniers jours: 36
- 3 derniers mois: 133
- 1 an: 598
- année précédente : 274

-- Du même auteur: Remo --

Ikari Warriors
Ikari Warriors
Inertie
Inertie
Prince of Persia SNES
Prince of Persia SNES
Indiana Jones et la dernière croisade
Indiana Jones et la dernière croisade
Les boucliers de Quetzalcoatl
Les boucliers de Quetzalcoatl
Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
Mystic Quest
Mystic Quest
Batman Returns
Batman Returns
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
F ZERO X
F ZERO X
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Super Metroid
Super Metroid
Golden Axe II
Golden Axe II
Robocop
Robocop
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Desperado
Desperado
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Another World
Another World
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
Battletoads
Battletoads
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Action-RPG sur Super Nintendo PAL
Action-RPG sur Super Nintendo PAL

FAQ / REF / CITATIONS

Soutenir le site sur
Goldeneye
Basic Syntax avec Markdown

nono
nono a écrit le 11/02/2023 à 18:46:30.

Détruire les alarmes pour ne pas qu'elles se déclenchent, dans un FPS à l'époque c'est révolutionnaire!! Dire que presque aucun des développeurs n'avaient œuvré dans le domaine du jeu vidéo avant de s'atteler à la programmation de Goldeneye. Et pour un coup d'essai, c'est un coup de maitre !

répondre à nono

Note 100/100

Résumé

Vous l’aurez compris, Goldeneye est une référence du genre, le jeu qui a tout changé et qui aujourd’hui encore reste une merveille de jouabilité, un chef d’œuvre qui a forgé la légende de Rare.

Ne passez pas à côté de l’opportunité d’y jouer ou rejouer sur le switch online ou sur le Xbox GamePass. C’est une vraie pépite que ce Goldeneye, et l’un des tous meilleurs jeux voire le meilleur de la machine. C’est en tout cas un jeu qui est resté dans toutes les mémoires et qui a le statut mérité de jeu culte.

Suggestions

Battletoads Test, NES, article, 1991 31/01/2021

Commentaires

nono
nono a écrit le 11/02/2023 à 18:46:30.

Détruire les alarmes pour ne pas qu'elles se déclenchent, dans un FPS à l'époque c'est révolutionnaire!! Dire que presque aucun des développeurs n'avaient œuvré dans le domaine du jeu vidéo avant de s'atteler à la programmation de Goldeneye. Et pour un coup d'essai, c'est un coup de maitre !

répondre à nono